La tomate est-elle un fruit ou un légume ?

Souvent considérée comme un légume, la tomate est en fait un fruit ! Ou plutôt un légume-fruit qui est cuisiné dans des plats salés. Comment s'y retrouver ?

La tomate est-elle un fruit ou un légume ?
© Dmitry Kalinovsky/123RF

Sur les marchés, on trouve la tomate parmi les légumes. Mais en est-elle vraiment un ? Eh bien non !  Au niveau botanique, la tomate est un fruit car elle fait partie d'une plante et est le résultat de la croissance d'une fleur. Appartenant à la famille des solanacées, la tomate, qui porte le nom latin de Solanum lycopersicum, est donc une plante qui s'épanouit normalement au printemps et qui donne des fruits en été. Autre idée reçue, la tomate n'est pas la partie charnue du fruit mais les graines qu'elle renferme ! Si elle est souvent considérée comme un légume, c'est parce que la tomate, avec son goût acidulé, est cuisinée dans des plats majoritairement salés. Mais comment s'y retrouver ? La justice s'est emparée de cette question et a apporté des réponses plus ou moins contradictoires, il faut bien reconnaître.

La tomate ? Un légume selon la Cour Suprême américaine

À la fin du 19e siècle, le port de New York imposait des taxes sur les importations de légumes, mais pas sur celles les fruits. La Cour Suprême avait donc été saisie pour définir le statut de la tomate. Elle avait conclu le 10 mai 1893 que la tomate était un légume, selon la définition populaire qui considère les légumes en fonction de leur utilisation. Sauf qu'en 2001, l'Union Européenne a compliqué le tout dans sa directive du 20 décembre en considérant la tomate comme un fruit, comme les tiges de rhubarbe, les carottes, les patates douces, les concombres, les citrouilles, les melons ou encore les pastèques. La tomate est elle alors finalement un fruit ou légume ? Le plus simple est de la considérer comme un légume fruit au même titre que les haricots, les poivrons, les aubergines, les courgettes ou les avocats !

Une question - une réponse

Thèmes associés