Faut-il croire au Père-Noël ?

Tous les ans, lors de la nuit de Noël, un vieux monsieur vient apporter du bonheur aux enfants : tout de rouge vêtu, avec sa barbe blanche, ses grosses bottes, et portant son immense hotte remplie de cadeaux, il arrive dans son traîneau volant, tiré par des rennes magiques, et s'immisce dans les cheminées des maisons pour déposer les jouets que les enfants sages ont commandé.

Faut-il croire au Père-Noël ?
© yarruta

L'histoire est belle, magique, et les enfants ont des étoiles dans les yeux lorsqu'ils parlent du Père Noël. C'est le barbu le plus connu, il est même devenu un mythe. Il apporte joie et bonheur dans tous les foyers, et permet de se retrouver chaque année en famille, pour déguster un bon repas, et déballer les cadeaux!

Père Noël : Mensonge ou Légende?

Pour les enfants, c'est indéniable: Le Père Noël existe. Comment pourrait-il en être autrement? Les parents leur en parle depuis qu'ils sont bébés, on chante des chants à sa gloire, et on lui envoie une lettre dans laquelle on lui demande des cadeaux, ceux-ci mêmes qui arrivent sous le sapin! Alors, comment pourraient-ils penser que tout ceci est une immense supercherie?

Pour certains parents, faire croire à l'existence du Père Noël est mal perçu, comme une sorte de caution du mensonge. Pour d'autres, c'est trop commercial, et encourage la surconsommation. Les enfants n'ont pas conscience de la réalité et en demandent toujours plus. Après tout, ce sont les lutins qui fabriquent les jouets !

Chez Hugo L'Escargot, on préfère penser que le Père Noël est synonyme d'espoir et de joie dans le cœur des enfants !

Mais pourquoi il est bon de croire au Père Noël?

  • Le Père Noël est une figure rassurante et amicale pour les enfants. Espérer le croiser en décembre met des paillettes dans leurs yeux.
  • La famille est remise au centre de l'attention, au cœur du foyer. On partage les préparatifs ensemble, et on invite la famille à partager de bons moments.
  • On se crée des souvenirs : activités créatives autour du Père Noël, sablés en forme de Père Noël, déco de Noël à son effigie, les enfants l'adorent!
  • Les enfants se sentent mis en valeur, ils sont aussi au centre de l'attention et se sentent aimés!
  • L'excitation, l'attente du soir de Noël apporte un peu de peps dans l'année, ça met du piment dans le mois de décembre, souvent froid et terne.
  • Et puis, avouons-le… Le chantage au Père Noël, c'est parfois pratique ! Et oui, lui seul a  la liste des enfants sages, alors "gare à vous, il vous regarde de là-haut !"

Jusqu'à quel âge un enfant peut-il croire au Père Noël?

A partir d'un certain âge, les enfants commencent à s'interroger sur l'existence de Papa Noël. En général, cela arrive lors de l'entrée en primaire. En CP, alors que tous les enfants continuent à penser qu'un vieux monsieur de rouge vêtu distribue les cadeaux aux enfants, il y a toujours un "grand" qui vend la mèche, maladroitement ou par réelle envie de divulguer la vérité.

Il va alors se poser des questions, relever toutes les absurdités autour de ce mythe:

Comment fait-il pour TOUT distribuer en même temps?
Comment passe-t-il par la cheminée?
Pourquoi il y a tous ces jouets dans les magasins?
Et tous ces Pères Noëls dans les rues, les magasins, ce sont des messieurs déguisés?

Que répondre à la phrase "C'est vrai que le Père Noël n'existe pas?"

Cela dépend de l'âge de l'enfant, et de votre état d'esprit. Si vous jugez qu'il doit encore croire en cette période magique, vous pouvez répondre "Tu en penses quoi, toi?". Cela lui laissera le choix inconsciemment de continuer à y croire encore un peu, ou de se demander s'il n'est pas temps de grandir et de se poser des questions.
S'il est plus grand, dites lui "As tu encore envie d'y croire?". En fonction de sa réaction, ce sera peut-être le bon moment pour avoir cette fameuse discussion avec lui.

Y-a-t-il un âge pour arrêter de croire au Père Noël?

On parle beaucoup de l'âge de 8 ans. Juste après l'âge de raison. Selon les experts, c'est la limite moyenne et convenable. Aux alentours de 9/10 ans, la plupart des enfants ne croient plus au Père Noël. Cependant, quelques petits rêveurs continuent à croire en cette féérie. Il ne faut surtout pas les accabler, ni se moquer. Ce sont simplement des enfants plus sensibles, créatifs et imaginatifs!

Prenez du temps pour lui en parler dans un moment où il est de bonne composition pour discuter! L'âge de la "grande révélation" dépend également de la place de l'enfant dans la fratrie.
S'il est l'aîné, il y croira plus longtemps, car les parents entretiendront davantage ce mythe auprès de tous les enfants de la famille!
En revanche, le plus jeune enfant de la famille sera plus à même de le découvrir plus rapidement, car les frères et sœurs peuvent leur révéler le secret s'ils n'arrivent pas à tenir leur langue.

Comment expliquer aux enfants que le Père Noël n'existe pas?

Selon les pédopsys, laisser les enfants croire au Père Noël trop longtemps n'est pas forcément une bonne idée. Savoir que ce sont les parents qui achètent les jouets leur montre que les adultes ne peuvent pas tout offrir et les responsabilise.

Pour leur annoncer la vérité à propos du Père Noël, il ne faut pas y aller par quatre chemins. Le dialogue est primordial, il faut être simple et rester dans une démarche positive. On l'installe confortablement, on lui explique que les adultes aiment mettre un peu de magie dans les fêtes de fin d'année, et qu'en fait, comme il doit déjà s'en douter, ce n'est pas le Père Noël qui distribue les cadeaux, mais les parents et la famille. On les rassure en leur disant que c'est une jolie histoire que tous les parents racontent, et que faire croire que le Père Noël gâte les enfants, c'est plus féérique que la vérité.

Mais rassurez-vous ! On vous le dit : Cela fait parfois plus de peine aux parents qu'aux enfants ! Cela signifie que leur enfant grandit, que le bébé qu'ils ont eu s'éloigne encore plus. Il vous faudra beaucoup de courage pour affronter cette réalité. Les enfants, eux, passeront vite à autre chose, continueront à demander des cadeaux (et vous feront les yeux doux pour les avoir !) et adoreront aider les parents à garder le secret pour les plus petits!

Pour les rassurer un peu plus, vous pourrez leur dire que la magie de Noël existera toujours, tant que la joie de préparer le réveillon, de décorer la maison perdurera et que la surprise à l'ouverture des cadeaux et les bons moments en famille existeront toujours !

Quid des autres croyances d'enfants?

La petite souris, la fée des dents, le marchand de sable, les cloches et lapins de Pâques…
Ces jolies croyances vont elles aussi s'effriter après l'annonce de la non existence du Père Noël. Alors… Préparez-vous! Et si vous voulez un petit conseil de Noël... Laissez-les rêver encore un peu!

Et Joyeux Noël !

Thèmes associés