Comptine Il court, il court, le furet

L'incontournable " Il court, il court le furet " est un air qui convient aussi bien dans les cours de récré que lors des fêtes d'anniversaires. Cette comptine de jeux peut être chantée lors des caches-caches, ou servir à vérifier les compréhensions de textes.

Le début de cette chanson est parfois interprété comme une contrepèterie anticléricale : " Il fourre, il fourre, le curé ". Plusieurs auteurs considèrent que ce n'est pas une coïncidence : dans les comptines françaises pour enfants, le double sens paillard caché par une contrepèterie ou par l'utilisation d'expressions désuètes est la règle, non l'exception. Le Furet figure en bonne place dans les recueils de double sens dans la chanson française.

Paroles de la comptine :

Il court, il court, le furet
Le furet du bois, mesdames,
Il court, il court, le furet
Le furet du bois joli.
Il est passé par ici
Le furet du bois, mesdames
Il repassera par là
Le furet du bois joli.

Il court, il court, le furet
Le furet du bois, mesdames,
Il court, il court, le furet
Le furet du bois joli.
Le voici encore ici
Le furet du bois, mesdames
Le voilà maintenant par là
Le furet du bois joli.

Il court, il court, le furet
Le furet du bois, mesdames,
Il court, il court, le furet
Le furet du bois joli.
Il est entré par ici
Le furet du bois, mesdames,
Il est ressorti par là
Le furet du bois joli.

Il court, il court, le furet
Le furet du bois, mesdames,
Il court, il court, le furet
Le furet du bois joli.
Il est passé par ici
Le furet du bois, mesdames,
Il repassera par là
Le furet du bois joli.

Il court, il court, le furet
Le furet du bois, mesdames,
Il court, il court, le furet
Le furet du bois joli.

Thèmes associés