Comptine La révolte des joujoux

" La révolte des joujoux " est en marche puisqu'ils sont en colère. Mais ils rebrousseront vite chemin en voyant le petit chérubin dormir profondément. Cette berceuse est une jolie histoire pour apaiser l'enfant et qu'il devienne plus gentil en se réveillant avec les petits habitants de son bac à jouets.

Comptine La révolte des joujoux
© Nataliya Yakovleva

Paroles de la comptine :

"- On vient d'éteindre la lumière,
Bébé succombe à son sommeil.
Mais les joujoux, très en colère,
Dans le placard tiennent conseil
- Les joujoux font grève, ils en ont assez
D'être tracassés et fracassés.
Le ballon qu'on crève, la poupée qu'on bat,
Sont lassés des jeux et des combats.
- Le pompier n'a plus d'échelle.
Le tambour est plein de trous.
Le cheval n'a plus de selle.
L'auto n'a plus de roues.
- Mais ils se soulèvent contre cet enfant,
Il va voir comment on se défend.
- Le chef a dit "marchons en ordre
Vers celui qui nous démolit !
Pour le griffer et pour le mordre,
Nous grimperons au draps du lit."
- Mais l'enfant sommeille, tendre et gracieux
comme un chérubin tombé des cieux.
Devant ces merveilles, les joujoux surpris
Se sont arrêtés, tout surpris.
- Le pompier dit "tout de même
Un bébé c'est bien gentil"
Le tambour dit "moi, je l'aime"
Alors ils sont repartis.
- Quand l'enfant s'éveille
Vers huit heures et quart,
Les joujoux sont tous
Dans leur placard..."

Thèmes associés