Zarafa la girafe

Édition n°10

Note moyenne :
  • 5
(sur 1 avis donné)

   
Zarafa de A à Z
Zarafa est le titre d'un film d'animation qui vient de sortir sur les écrans. Il raconte le voyage depuis le Soudan jusqu'à Paris d'une jeune girafe offerte en 1826 par le pacha d'Égypte au roi Charles X. Même si le film prend de grandes libertés avec l'histoire, cette girafe a bel et bien existé. Pour mieux la connaître, nous vous proposons de lire cet abécédaire girafomaniaque !
 
 
 
A comme Animal
Et quel animal ! Zarafa est une girafe. Un mammifère que plus personne n'a vu vivant en Europe depuis 1486. On parle donc beaucoup de cette créature inconnue, gigantesque, et pourquoi pas dangereuse... Peut-être croqueuse d'enfants, qui sait !
 

B comme Bébé
C'est un girafon au moment de sa capture. Elle n'est pas sevrée, c'est-à-dire qu'elle boit encore le lait de sa mère.
 
C comme Charles X
Elle fut offerte au dernier roi de France par le pacha d'Égypte, Mehemet Ali en 1826. Elle rencontra le roi au château de Saint-Cloud le 9 juillet 1827. À cette occasion, il lui offrit des pétales de rose qu'elle mangea au creux de sa main.
 
D comme Deux
Elle fut capturée avec une autre girafe qui partit pour Londres en Angleterre. Au départ les Anglais voulaient Zarafa et pas l'autre girafon qui semblait plus fragile. C'est finalement à la courte paille que le choix se fit !
 
E comme Expédition
Après sa capture au Soudan, Zarafa traversa son pays à pied en direction de l'Égypte. Puis elle descendit une partie du Nil par bateau jusqu'à Alexandrie. Ensuite elle voyagea sur la Mer Méditerranée jusqu'à Marseille dans un navire spécialement aménagé pour elle. Elle séjourna alors à Marseille d'octobre 1826 à mai 1827. Elle repartit enfin à pied en direction de Paris le 20 mai 1827 et y arriva le 30 juin.  
 
F comme Froid
De peur qu'elle ne supporte pas le froid, on lui aménage un abri dans la cour de la préfecture de Marseille où elle passera l'hiver avant de partir pour Paris.
 
G comme Giraffe
Giraffe ou girafe ? On trouvait les deux orthographes à cette époque, puis finalement on garda la seconde.
 
H comme Hilaire 
Étienne Geoffroy Saint-Hilaire est envoyé par le Muséum d'Histoire Naturelle de Paris pour accompagner Zarafa de Marseille à la Capitale. C'est lui qui décide de parcourir à pied les 880 kilomètres qui les séparent de Paris !
 
I comme Irrésistible
Elle fait sensation. La foule se presse sur son passage. Elle attirera encore les visiteurs quand elle sera à Paris. Ils seront 600 000 à venir la voir dans son enclos du Jardin des Plantes entre juillet et septembre 1827. 
 
J comme Jardin des Plantes
On l'installe dans la Rotonde de la ménagerie du Jardin des Plantes où elle vivra 18 ans de 1827 à 1845, année de sa mort. 
 
K comme K.way
Zarafa est un cadeau royal dont il faut prendre soin. Pour la protéger de la pluie, on lui fabrique même un imperméable !
 
L comme Lait
De girafe, de chamelle ou de vache, elle aura goûté à toutes sortes de lait ! Elle en buvait jusqu'à 25 litres par jour en plus d'un mélange de grains de maïs, d'orge et de fèves.
 
M comme Mode
On représentera Zarafa sur de nombreux objets. On fabrique des assiettes, des tasses, des tabatières, des fers à repasser, des savons « à la girafe ». Mais comme toute mode elle passera et Zarafa finira par tomber dans l'oubli.
 

N comme Naturalisée
À sa mort en 1845, elle fut naturalisée par un certain Monsieur Poortman. À cette époque, on récupérait la peau de l'animal que l'on bourrait ensuite avec du foin ce qui ne donnait pas toujours de très bons résultats. On disait d'ailleurs que l'on empaillait les animaux.
Poortman a procédé autrement. Pour remplacer les os, il a fait fabriquer un « squelette » en bois. Il l'a recouvert ensuite de bandes de plâtre pour remplacer les muscles. Puis il a tendu la peau sur les « muscles » pour obtenir un résultat — presque — aussi vrai que nature !
 
O comme Oubliée
Exposée quelque temps, elle fut ensuite oubliée dans les réserves du Muséum d'Histoire Naturelle de Paris.
 
P comme Palefrenier
Atir était l'un des gardiens de Zarafa. Il l'accompagna lors de son voyage du Soudan vers la France. Arrivé à Paris, il s'en occupera et restera à ses côtés pendant dix ans avant de retourner dans son pays.
 
Q comme « qu'en fait-on ? »
En 1931, le Muséum d'Histoire Naturelle de Paris décide de vider une partie de ses réserves et souhaite se séparer de Zarafa.
 
R comme Rumeur
On la dit détruite dans l'incendie du muséum de Caen en 1944. On croit la retrouver dans différents muséums de France, mais en réalité elle se trouve dans celui d'Histoire Naturelle de La Rochelle depuis 1931.
 
S comme Scientifique
Les girafes ont-elles toujours eu un grand cou ou leur cou a-t-il grandi petit à petit pour qu'elles puissent manger les délicieuses feuilles situées tout en haut des arbres ? E.G. Saint-Hilaire pense que la seconde solution est la bonne. La recherche scientifique lui donne aujourd'hui raison.
 
T comme Taxidermiste
La peau de Zarafa est fragile. Elle est tout de même naturalisée depuis 167 ans ! Elle fut restaurée deux fois ces 15 dernières années et tous les ans, un taxidermiste la peigne et la dépoussière.
 
U comme Utilité
Mais finalement pourquoi donc a-t-on offert cet animal à la France ?
Pour faire oublier ce qui se passait en Grèce ! À cette époque, la Turquie et l'Égypte qui gouvernaient la Grèce, se battaient contre les Grecs qui voulaient que leur pays devienne indépendant. Comme la France, L'Angleterre et l'Autriche voulaient aider les Grecs, on leur offrit à chacun une girafe pour les calmer !  
 
V comme Voyage
Si Zarafa a fait un long voyage depuis le Soudan. Elle n'en fera sans doute plus jamais. Zarafa mesure 4,38m. Elle est entrée dans le Muséum de La Rochelle par une fenêtre aujourd'hui murée afin d'être exposée sur un palier d'une haute cage d'escalier. Elle ne peut donc plus en sortir. C'est d'ailleurs la seule à ne pas avoir été déplacée lors de la restauration du musée, mais protégée dans une immense caisse en bois.
 
 
 
 
W comme Walter 
Yves Walter est le taxidermiste qui a peigné la girafe ! C'est aussi lui qui l'a restaurée. Il lui a remis des poils, de la crinière, recollé et repeint la peau, recoloré certaines tâches pour qu'elle garde une belle allure.
 
X comme Dix (en chiffres romains)
Zarafa ne calmera pas la colère de l'Europe qui détruira les bateaux de guerre turcs et égyptiens qui assiégeaient la Grèce.
Elle ne fera pas non plus oublier leurs problèmes aux Français qui obtiendront le départ de leur roi Charles X en 1830.   
 
Y comme Yo-yo
Comme un yo-yo, Zarafa aura connu des hauts et des bas ! Après une longue période d'oubli, la voilà de retour, immense héroïne d'un film d'animation produit par Prima Linea, réalisé par Rémi Besançon et dessiné par Jean Christophe Lie qui travailla entre autres sur les Triplettes de Belleville et Kirikou et les bêtes sauvages.
 
Z comme Zerafa
Zarafa n'avait pas de nom quand elle arriva en France. On l'appelait « la Girafe » ou « le bel animal du roi ». C'est récemment qu'on lui en donna un. Zarafa vient de Zerafa qui veut dire girafe en arabe. Zerafa signifie aussi la charmante ou la rapide.
 
Pour en savoir plus
 
Pour la voir, rendez-vous au Muséum d'Histoire Naturelle de La Rochelle :
 
Pour voir la Ménagerie du Jardin des Plantes, lieu où elle a vécu :
 
Pour en savoir encore plus sur Zarafa, ce site lui est entièrement consacré:  
 
Enfin pour voir le travail de celui qui la pomponne chaque année :
 
 

 

Votre note

  • 5

Avis rédigé par meryem2005 le vendredi 29 mars 2013 à 14:01
pas mal!!!!!!!!

Newsletter Hugo (Voir un exemple)