Hugo l'escargot sort de sa coquille

Édition n°52

Note moyenne :
  • 4,5
(sur 2 avis donnés)

   

 

On vient de réaliser que nous n'avons jamais rédigé d'article sur la mascotte de notre site, à savoir l'ESCARGOT !
 
Bonjour Hugo.
Bonjour.
D'habitude, c'est toi qui poses les questions. Accepterais-tu aujourd'hui de répondre à celles de notre test «bête comme ses pieds» ?
J'accepte, ça m'a l'air amusant !
 
Pour commencer, peux-tu te décrire de la tête au pied ?
Bien sûr ! Je suis un petit-gris, c'est-à-dire un escargot terrestre très répandu. Pour être plus précis, je suis un gastéropode (ce qui veut dire estomac-pied) comme le bigorneau ou la limace. Nous faisons partie de l'embranchement des mollusques qui comprend 100 000 espèces dont les bivalves, pourvus d'une coquille en deux parties comme l'huître ou la moule et les céphalopodes dont le pied est divisé en bras comme le poulpe ou la seiche.
 
 
Mon corps est divisé en trois parties :
- Tout d'abord, je possède un pied musclé. Il me sert à avancer.
- Ensuite, je protège dans ma coquille une masse d'organes indispensables à la vie appelés viscères comprenant notamment le coeur, un poumon et un rein.
- Enfin, il y a ma tête sur laquelle on peut observer ma bouche surmontée de 4 tentacules. Au bout des plus longues se trouvent mes yeux, tandis que les plus courtes me servent à toucher et sentir ce qui m'entoure. Ce sont mes mains et mon nez en quelque sorte.
Notez que je ne respire pas par la bouche mais par une ouverture située à la base de ma coquille.
 
 
Où aimes-tu mettre les pieds ?
Plutôt en forêt, dans les marais, dans les parcs et jardins, là où l'humidité est la plus importante car mon corps mou et très humide ne supporte pas les fortes chaleurs.
Sinon, j'affectionne les sols calcaires contenant des roches formées de débris de coquillages et de squelettes (comme la craie), car j'ai besoin d'absorber du calcium présent dans ces sols pour fabriquer ma coquille.
 
 
 
Où n'aimes-tu pas mettre les pieds ?
Sur un sol glacé en Hiver. Dès que la température descend en dessous de 0°C, je creuse un trou, descend dedans puis referme ma coquille avec une porte de mucus (une sorte de bave) et je m'endors jusqu'aux premiers beaux jours. On dit que j'hiberne.
Je n'aime pas non plus poser le pied sur un sol brûlant. Quand il fait trop chaud et sec, je m'enferme aussi dans ma coquille pour éviter l'évaporation de toute l'eau contenue dans mon corps. J'attends que la pluie se mette à tomber pour ressortir. On appelle cela l'estivation.
 
Quand préfères-tu mettre les pieds dehors ?
En Automne et au Printemps. Ce sont mes saisons préférées car il ne fait pas trop froid et il pleut beaucoup. Et puis je préfère sortir la nuit car il fait plus frais et humide.  
 
Tu aimes l'eau. Cela veut-il dire que tu as le pied marin ?
Moi non, je suis un escargot terrestre. Par contre certains de mes cousins vivent dans l'eau douce comme les limnées, mais ils sont obligés de remonter de temps en temps à la surface pour respirer car ils ont un poumon comme moi, mais pas de branchies comme les poissons. Il existe aussi des gastéropodes marins comme le bigorneau ou le buccin (bulot) qui ont des branchies.
 
Chez les escargots, les filles et les garçons sont-ils sur un pied d'égalité ?
Oui, forcément car nous sommes à la fois garçon et fille. On dit que nous sommes hermaphrodites.
Chaque escargot porte des oeufs et peut féconder les oeufs d'un autre escargot.  
 
Le pied au plancher, quelle est ta vitesse de pointe ?
Même si mon pied n'est qu'un énorme muscle, ma vitesse n'est pas terrible. Je fais du 3 mètres/heure en moyenne, soit environ 3 pas humains à l'heure.
 
Tu es plutôt pied de cochon ou de salade ?
Pied de salade, bien sûr !  Si certains de mes cousins mangent de la viande ou des détritus, moi je suis herbivore. J'ai une préférence pour les orties, les chardons, les pissenlits, la salade ou les choux, mais je me laisse volontiers tenter par des champignons, des lichens (mousses), des fleurs, des fruits, des graines et même des pommes de terre ou des carottes. C'est un peu dur, mais ma langue appelée radula est couverte de petites dents très efficaces !  
 
Que t'évoque l'expression «mettre les pieds dans le plat» ?
La panique ! Quand nous mettons les pieds dans un plat ça n'est jamais très bon signe ! Finir dans le beurre et la persillade, non merci !
Vous nous cuisinez depuis la Préhistoire et dans l'Antiquité, les Grecs et les Romains ont élevé mes ancêtres pour les manger. Heureusement beaucoup d'humains détestent nous dévorer, merci à eux.
 
Si je suis malade, peux-tu me remettre sur pied ?
Moi sans doute pas, par contre ma bave a des qualités à faire baver d'envie !
Ma bave que l'on appelle aussi mucus me sert à passer les obstacles en les rendant plus glissants, mais vous les humains l'utilisez autrement :
On trouve celle de l'escargot de Bourgogne, l'un de mes cousins, dans un célèbre sirop contre la toux prescrit aux enfants.
On utilise aussi notre bave dans des crèmes pour la peau car elle la rend plus souple, plus douce et favorise la cicatrisation des plaies et des irritations.
Enfin, elle faciliterait la digestion. Avalez une limace après un repas copieux et vous verrez… non, c'est une blague. C'est pourtant un remède de grand-mère bien connu. Beaurk !
 
Quand crois-tu avoir un pied dans la tombe ?
Quand je croise la route d'une grive, d'un hérisson, d'une musaraigne, d'un blaireau, d'un renard, de certains rapaces nocturnes ou d'insectes comme les vers luisants, tous prêts à me mâchouiller ! Malheureusement, la liste de ceux qui me verraient bien dans leur estomac est très longue !
 
Sois tranquille Hugo, nous on ne te mettra jamais dans une casserole ! 
 
Ça c'est vraiment le pied ! Merci à tous et à bientôt !

Pour en savoir plus sur les escargots :

L'escargot est un sujet d'observation rêvé pour les enfants. Afin de mieux comprendre cet étrange animal, voici plusieurs expériences réalisées avec des escargots «petit-gris». Vous verrez, c'est très instructif !

Pour les plus grands, rendez vous sur l'encyclopédie Larousse en ligne où on vous expliquera absolument tout sur les gastéropodes. Vous pouvez même accéder à une animation audio et vidéo sur le thème de l'escargot

Minuscule est une série de courts métrages dont les héros sont de petites bébêtes. Les histoires sont très amusantes et les images mêlant des animaux en images de synthèse avec des décors naturels fonctionnent à merveille. Notre gastéropode préféré a un épisode qui lui est dédié intitulé «Rêve d'Escargot». À voir !

Microcosmos est un film qui nécessita 3 ans de tournage. Dans les rôles principaux on trouve des coccinelles, chenilles, bousiers, escargots et autres petits animaux filmés dans la campagne aveyronnaise. Vous vous demandez si ce film a eu du succès ? Jugez plutôt. Il attira 3 500 000 personnes en salle et il reçut 5 césars en 1997 ! En voici un extrait intitulé «l'Amour des Escargots» dont la bande son fût spécialement composée par Bruno Coulais, le compositeur de la musique du film «Les Choristes».

Dans le film d'animation Epic, la nature est en grand danger. Heureusement une limace et un escargot vont nous arranger tout ça vite fait bien fait. Huummm, ça n'est pas tout à fait l'histoire, mais quoi qu'il en soit on a adoré ces deux personnages secondaires aux répliques hilarantes ! Si vous aimez les films d'animation avec des escargots, un cahier de coloriages extrait du dessin animé Turbo est disponible sur notre site.

Turbo, le prochain film des studios Dreamworks sera-t-il une version au pays des cagouilles de Cars des studios Pixar ? L'avenir nous le dira. En attendant voici la bande-annonce en anglais de ce film d'animation qui sortira en octobre. À suivre à la trace... d'escargot.   

 
Votre note

  • 4

Avis rédigé par misslol le mercredi 27 juillet 2016 à 20:26
c est cool

  • 5

Avis rédigé par tijo le jeudi 28 novembre 2013 à 16:09
merci Hugo, on peux apprendre plus facilement

Newsletter Hugo (Voir un exemple)