Grododo, le magicien du sommeil

Édition n°37

Note moyenne :
  • 4
(sur 1 avis donné)

   

 

Peut-être vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les petits et les grands, les reines et les présidents, les policiers et les brigands ne peuvent pas lutter contre cette envie de dormir qui rend chaque soir leurs paupières si lourdes.
Bien-sûr, si vous interrogez votre entourage, il vous dira que le responsable est le sommeil. Et puis c'est tout !
 
Pour en savoir plus sur ce fameux sommeil que nous appellerons Grododo, nous avons mené une enquête dont les conclusions sont à dormir debout !
 
Pour commencer, nous avons pris Grododo en filature pour connaître ses habitudes. Comme nous ne sommes pas des détectives privés, il s'est rapidement rendu compte de notre présence et nous a demandé pourquoi nous le suivions.
Nous lui avons alors expliqué notre envie d'en savoir plus sur lui. À notre grand étonnement, il nous a gentiment accordé une interview exclusive !
 
- Grododo, c'est très indiscret, mais où te rendais-tu quand tu nous as surpris derrière toi ?
 
- Je me rendais au travail.
 
- Pourtant il est 22 heures.
 
- Je sais. La nuit est le meilleur moment pour vous emmener aux pays des rêves. Je tente aussi parfois ma chance à l'heure de la sieste et j'avoue que ça marche assez bien avec les tout-petits. Avec les grands, c'est plus difficile car ils résistent. Mais quand vient le soir, vous avez tous beaucoup plus de mal à lutter contre l'envie de dormir.
 
- Pourquoi donc ?
 
- Parce qu'au cours de la journée, votre corps fabrique des substances qui vous aideront à vous endormir le soir venu. Moi, je les appelle les hypnotiseurs mais en réalité, ce sont les hypnogènes. Dans la soirée, quand vous aurez accumulé suffisamment d'hypnotiseurs, votre corps ressentira les premiers signes du sommeil et vous indiquera qu'il est temps d'aller au lit. 
 
- Donc les responsables de notre envie de dormir sont les hypnotiseurs... enfin les hypnogènes ?
 
- Oui, mais pas seulement. C'est un peu plus compliqué que ça. Votre cerveau contient aussi une sorte d'horloge qui lui indique à quel moment il doit augmenter ou ralentir ses activités. Ainsi, si la température de votre corps est en moyenne de 37°C, elle baisse entre 14h00 et 16h00 et entre 3h00 et 6h00 du matin. 
 
- Quel rapport avec le sommeil ?
 
- Il se trouve que vous êtes plus disposés à dormir quand la température de votre corps est moins élevée. Finalement il y a trois moments propices au sommeil :
- à l'heure de la sieste, au moment de ce petit coup de fatigue après le déjeuner, 
- à l'heure habituelle à laquelle vous vous couchez,
- à partir de 3h00 du matin quand votre corps fonctionne au ralenti et que sa température est la plus basse.
 
- Mais Grododo, en dépit de tout ce que tu viens de dire, on arrive souvent à résister au sommeil. J'ai même lu qu'un homme était resté éveillé pendant 11 jours ! Alors à quoi ça sert finalement de dormir ?
 
- C'est vrai que l'on peut résister car pour dormir, il faut en avoir envie ! On n'en a pas encore parlé mais le dernier à décider s'il est temps, ou non, d'aller au lit, c'est votre cerveau. Si vous continuez à être actif après l'heure à laquelle vous vous couchez habituellement, vous pourrez rester éveillé encore quelques heures mais probablement pas beaucoup plus. D'ailleurs, je ne vous le conseille pas.
 
- Pourquoi ?
 
- Reparlons de Randy Gardner, ce jeune homme australien de 17 ans qui n'a pas dormi pendant 11 jours. À la fin de l'expérience, tous ses sens étaient désorganisés. Sa peau était plus sensible à la douleur, il avait des hallucinations visuelles et auditives, c'est-à-dire qu'il voyait et entendait des choses imaginaires, et son comportement avait changé. Il était devenu tellement agressif qu'il refusait d'être observé et filmé par ceux qui avaient organisé l'expérience avec lui !
 
 
- C'est incroyable !
 
- Et oui, contrairement à ce que l'on croyait avant le XVIIIe siècle, votre corps n'est pas complètement inactif lorsque vous dormez. Il repose, répare et entretient les pièces de sa machine.
 
Pour résumer, voilà comment se passe généralement une nuit de sommeil.
 
Elle est composée de 5 phases qui forment un cycle. Chaque cycle dure environ 1h30 mn et se répète de 5 à 6 fois pendant une nuit.
La première phase est celle où vous vous endormez. Vous êtes entre le sommeil et l'éveil.
Pendant la deuxième phase, vous dormez d'un sommeil léger, mais vous dormez bel et bien.
Au cours de la troisième phase, vous entrez dans un sommeil plus profond.
Durant la quatrième, vous dormez très profondément. Vous êtes très difficile à réveiller.
La cinquième phase est celle pendant laquelle vous rêvez le plus. Vos yeux sont mobiles, votre cerveau est très actif mais votre corps ne bouge pas.
Pour finir, vous vous réveillez un court moment, mais vous ne vous en souviendrez pas le lendemain matin. Puis vous recommencez un cycle.
 
- Tout cela est très intéressant, mais ça n'explique toujours pas pourquoi il faut dormir.
 
- J'y viens, j'y viens.
Au cours des quatre premières phases, appelées «sommeil lent», mais surtout durant la troisième et la quatrième, vous réparez votre corps endommagé pendant la journée. Pour vous donner un exemple, c'est vers 1h00 du matin que votre organisme fabrique le plus de peau. Vous reconstituez aussi votre stock d'énergie, vous reposez votre cerveau et vous éliminez une partie des déchets produits par votre corps. C'est également à ce moment-là que vous fabriquez des protéines comme l'insuline, qui régule la quantité de sucre dans le sang ; mais aussi des substances qui font grandir appelées «hormones de croissance». Enfin, le sommeil lent aiderait semble-t-il à garder les souvenirs les plus anciens en mémoire.
 
La cinquième phase du sommeil, appelée «sommeil paradoxal», n'a pas encore livré tous ses mystères mais on pense qu'elle vous aide à mémoriser les nouvelles informations acquises au cours de la journée. On croit qu'elle aurait aussi une influence sur la croissance et le bon fonctionnement des nerfs. Enfin, c'est la phase durant laquelle on rêve le plus.  
 
- Mais les rêves et les cauchemars, ils servent à quoi ?
 
 
- On pense que le rêve sert à reprogrammer notre cerveau, un peu comme un ordinateur. Quand un ordinateur fonctionne mal, il suffit parfois de l'éteindre et de le rallumer. Le programme de lancement de l'ordinateur fait alors le «ménage» et supprime les informations qui l'empêchent de fonctionner correctement. Lors des rêves, le cerveau ferait le ménage entre les informations utiles et inutiles ou trop agressives. Après une journée difficile, une bonne nuit de sommeil permet souvent de trouver le monde plus simple et plus beau le lendemain matin. C'est sans doute grâce aux rêves !
Le cauchemar, lui, est comme un virus dans l'ordinateur. Il est si puissant que vous devez vous réveiller pour l'éliminer et  peut-être même en discuter avec vos parents pour le chasser. 
Mais, je parle, je parle et il se fait tard. Je vais y aller car j'ai encore beaucoup de monde à endormir. Vous aussi, vous allez bien finir par rejoindre le pays des songes, alors à tout à l'heure !
 
- A tout à l'heure Grododo !
 
Pour en savoir plus :
 
Pour ceux qui confondent sommeil et hibernation, lisez l'article n°29 de notre journal.
Vous n'êtes pas sûr d'avoir tout compris aux explications de Grododo ? Alors, allez sur un site réalisé par le Centre des Sciences de Montréal à propos du sommeil dans lequel vous vérifierez vos connaissances à l'aide de plusieurs jeux.
Pour les enfants qui ne trouvent pas le sommeil, voici une histoire de Martin Winckler qui s'appelle, ça tombe très bien, «l'enfant qui ne trouve pas le sommeil»
Vous bougez beaucoup la nuit ? Découvrez le magnifique clip de la chanson «Her Morning Elegance» de Oren Lavie, il devrait vous plaire.
Vous avez vu un ogre dans votre chambre ? Le papa d'Alex aussi. Qui est Alex ? Vous le saurez en lisant «Un Ogre dans le placard», une histoire de Marc Cantin, magnifiquement illustrée par Sébastien Telleschi.
On va finir avec deux sites très complets sur le sommeil : 
Le premier s'adresse plutôt aux  mamans et aux papas qui voudraient comprendre et améliorer leur sommeil et celui de leurs enfants. Vous y apprendrez tout sur l'organisation de votre sommeil et sur celui de vos petits et de vos ados.
Le second site s'adresse aux graines de chercheur qui veulent tout comprendre sur le fonctionnement de notre sommeil d'un point de vue scientifique. Le gros avantage de ce site est qu'il propose 3 niveaux d'explication dont un pour les débutants, enfin pour les débutants confirmés ;)
Votre note

  • 4

Avis rédigé par lilou6275 le samedi 23 mars 2013 à 15:10
histoire longue mais bien

Newsletter Hugo (Voir un exemple)