Un moustique préhistorique !

Édition n°72

Note moyenne :
  • 5
(sur 1 avis donné)

   

- Bonjour Moustique.

- Bonjour Hugo.

- Peux-tu nous dire qui tu es exactement ?

- Bien sûr. Je suis un moustique piégé dans une pierre depuis 46 millions d'années.

- Comment se fait-il que tu aies fini là ? 

- Mes souvenirs sont vagues. Je pense m'être noyé après mon dernier repas. Ensuite j'ai dû couler à pic avant d'être rapidement recouvert par une couche de sédiments.

- Par une couche de quoi ?

- Les sédiments sont des débris d'animaux ou de plantes qui se déposent les uns sur les autres. Avec le temps ces sédiments deviennent des roches.

- Ah d'accord. Donc tu es emprisonné dans la roche depuis 46 millions d'années ! C'est dingue. En quoi es-tu si intéressant pour la science ?

- Je suis l'un des rares spécimens retrouvé avec le ventre rempli du sang de ma dernière victime.

- Vu ton âge, cela veut-il dire que tu as piqué un dinosaure ?

- C'est impossible. Les dinosaures ont disparu il y a 65 millions d'années. Mais je ne me rappelle plus de mon dernier repas. C'est un très vieux souvenir.

- Je comprends. Les scientifiques qui étudièrent le contenu de ton ventre l'ont peut-être appris ?

- Non. Ils ont bien découverts un composant de l'hémoglobine, servant à transporter l'oxygène et le gaz carbonique dans le sang, mais rien de plus. On ne sait pas qui j'ai piqué lors de mon ultime festin.

- Et si on extrayait le sang de ton estomac, pourrait-on redonner vie à l'animal que tu as piqué ? Tu sais comme dans le film Jurassic Park !

- Ça va pas non ! Tu veux ma mort ou quoi !

- Sans vouloir t'offenser, tu es déjà mort.

- Peu importe ! De toute façon cette idée est farfelue !

- Pourquoi ?

- Pour recréer une espèce il faudrait trouver dans ce sang des cellules vivantes en bon état. C'est la seule méthode de clonage ou de reproduction si tu préfères, testée avec réussite à ce jour.

- C'est possible alors !

- Mais non, je te dis ! On n'a jamais retrouvé de cellules vivantes dans des animaux morts depuis aussi longtemps que moi, ni même d'ADN utilisable.

- C'est quoi l'ADN ?

- Pour «fabriquer» un animal en tout point identique à un autre, on a besoin de son ADN, qui contient à la fois la recette et les ingrédients de base. Cet ADN se cache à l'intérieur de chacune des cellules d'un être vivant. En théorie, on a donc seulement besoin d'une seule cellule appartenant à un animal pour le cloner. Cette cellule n'est pas bien difficile à trouver : il suffit d'un poil, d'un ongle ou d'un peu de sang.

- D'un peu de sang ! Tu vois que c'est possible !

- Mais bon sang, laisse moi finir ! Dans l'état des connaissances actuelles, pour tenter un clonage, on a absolument besoin d'une cellule vivante, avec un noyau intact et sa collection complète de chromosomes contenant son précieux ADN. Le sang contenu dans mon ventre est beaucoup trop vieux. Au delà de 1,5 millions d'années, l'ADN ne peut plus être déchiffré et encore moins reproduit. Fin de l'histoire.

- Ok, mais en imaginant que l'on puisse trouver une cellule vivante de dinosaure dans un moustique plus vieux que toi, on pourrait créer un dino, non ?

 

 

- Peut-être, mais pour ça il faudrait récupérer des ovules (une cellule qui sert à la reproduction) de l'espèce la plus proche, toujours en vie, pour y insérer la cellule de notre dino. Mais quelle est l'espèce la plus proche du T-Rex aujourd'hui ?

Actuellement des chercheurs russes essaient de comprendre comment ils pourraient cloner un mammouth à partir du sang d'animaux congelés, retrouvés dans des glaciers russes. Leurs problèmes sont nombreux mais le premier d'entre eux consiste à trouver suffisamment d'ovules d'éléphante (l'espèce la plus proche mais qui est protégée) pour y placer le noyau de la cellule de mammouth. Ils ont un autre problème de taille : les vétérinaires maîtrisent à peine cette technique de transplantation de cellules, même pour donner naissance à un éléphanteau. Par conséquent, il faudrait plusieurs centaines voire plusieurs milliers de tentatives de transplantation avant qu'une ovule modifiée ne donne naissance à un bébé mammouth. 

Bon et puis pour en revenir à nos dinos, tu ne penses pas qu'ils n'ont plus vraiment leur place dans notre monde ?

- Si, si, je suis d'accord. Je trouvais juste l'idée réjouissante !

- Tu oublies, merci.

- Décidément moustique, tu as vraiment un coeur de pierre.

 

Petit rappel : le dinosaure n'est pas un animal préhistorique. En effet, on dit que la Préhistoire débute après la disparition des dinosaures il y a 65 millions d'années et se termine il y a 3 à 4 000 ans.

Votre note

  • 5

Avis rédigé par bessin2013 le lundi 18 novembre 2013 à 16:40
cool

Newsletter Hugo (Voir un exemple)