Quelle est l'origine du lapin de Pâques ?

Édition n°112

   

 

Dans l’Antiquité, l'oeuf symbolisait la renaissance de la nature. Une fois cuit et décoré, on l’offrait au printemps. L'oeuf était aussi associé au retour à la vie des morts (la résurrection). Cela explique qu'on ait retrouvé de nombreux oeufs peints, d'autruche notamment, dans des tombes d'Europe, d'Afrique et d'Asie. Ce symbole sera officiellement repris au Moyen Age, par les Chrétiens, pour figurer la résurrection du Christ.

 

Le lapin ou le lièvre est aussi un symbole païen de fertilité et de fécondité associé au printemps depuis l'Antiquité. Le lapin apportant des oeufs décorés aux enfants est une tradition populaire germanique adoptée elle aussi tardivement par l'Eglise Catholique.

 


Seules les cloches sont vraiment issues de la tradition chrétienne. Depuis le XVIIIème siècle entre le jeudi saint (jour de l'arrestation du Christ) et Pâques (jour de sa résurrection) on commémore la mort du Christ en ne faisant pas sonner les cloches des églises. Depuis cette époque on dit aux enfants qu'elles partent à Rome pour être bénies par le pape avant de revenir trois jours plus tard… avec des oeufs décorés.

 

Les oeufs peints ne seront remplacés par des oeufs en chocolat qu'à partir du XIXème siècle pour le plaisir des petits et grands gourmands !

 

Votre note

Newsletter Hugo (Voir un exemple)