Madame Persil et le Père Noël

Édition n°76

   

Comme chaque année Madame Persil et ses amies rêvent de rencontrer le Père Noël. Y arriveront-elles enfin ?

- Quelle heure est-il, Madame Persil ?

- Minuit moins le quart, Madame Placard.

- En êtes-vous sûre, Madame Chaussure ?

- Bien certainement, Madame Piment.

- Ça fait longtemps, Madame Merlan ?

- Quoi donc ? Que nous sommes là, Madame Hautbois ?

- Quatre heures et quart, foi de Madame Quatre-Quarts.

- Mais que fait-il, Madame Sans Fil ?

- Je n'en sais rien, Madame Potin.

- Quelle heure est-il, Madame Persil ?

- Une heure moins le quart, Madame Placard.

- En êtes-vous sûre, Madame Chaussure ? 

- … 

- Madame Chaussure ?!!?

- Il est trop tard, Madame Placard.

- Elle dort déjà, Madame Hautbois ?

- Profondément, Madame Merlan. En même temps qu'Madame Piment.

- Vous confirmez, Madame Quatre-Quarts ?

- Très certainement, complètement, absolument. 

- Mais que fait-il, Madame Sans Fil ?

- Je n'en sais rien, Madame Potin !

- Quelle heure est-il, Madame Persil ?

- Deux heures moins le quart, Madame Placard.

- Vous confirmez, Madame Quatre-Quarts ?

- Madame Quatre-Quarts s'est dégonflée et moi-même je sens le sommeil me gagner.

- Madame Hautbois ne m'faites pas ça ! Madame Hautbois ?!?

- Elle dort. C'est fichu, n'insistez plus.

- Ouf, Madame Merlan, vous êtes là, fort heureusement. 

- Mais que fait-il, Madame Sans Fil ?

- JE N'EN SAIS RIEN, MADAME POTIN !!!

- Quelle heure est-il, Madame Persil ?

- Madame Persil s'est évanouie.

- C'est le bouquet ! Quelle heure est-il, Madame Sans Fil ?

- C'est sans espoir Madame Placard.

Madame Sans Fil est déchargée.

- Quelle heure est-il, Madame Potin ?

- Madame Potin est dans le pâté et je sens que moi-même je commence à sombrer.

Mais à vue de nez, je dirais que 3 heures vient de sonner.

- Quelle heure est-il, Madame Merlan ?

- Pardonnez-moi, Madame Placard, j'ai un coup de barre.

Il m'a frappé sans crier gare...

- Madame Merlan ? Madame Merlan ! C'est pas l'moment !!!

Finalement Madame Placard comme ses amies s'est endormie.

Dommage, car un quart d'heure après, juché sur son traîneau, le Père Noël a déboulé, déposé des jouets et tintinnabulé. 

 

Ho, Ho, Ho. Elles l'ont encore raté !

Votre note

Newsletter Hugo (Voir un exemple)