Les superstitions

Édition n°15

Note moyenne :
  • 5
(sur 2 avis donnés)

   

 

Êtes-vous méga-ultra-hyper superstitieux ?
 
Pour commencer, rappelons ce que cela veut dire.
Si on est superstitieux, on croit que certains événements, qui se passent autour de nous, sont magiques et qu'ils auront de bons ou mauvais effets sur notre avenir.
Alors? Vous ne passez jamais sous une échelle, vous croisez souvent les doigts, vous avez peur des chats noirs ! Vous êtes donc bien méga-ultra-hyper superstitieux !
 
Si vous voulez savoir pourquoi ces petits signes vous donnent le sourire ou vous font dresser les cheveux sur la tête, lisez la suite :
 
 
Croiser un chat noir : super chance ou super malchance ?
Plutôt malchance. Il a mauvaise réputation depuis le Moyen-Âge. On croyait qu'il était l'ami des sorciers et sorcières. On préférait ne pas croiser son chemin et si on en attrapait un, on le brûlait ! 
 
 
 
 
Trouver un trèfle à quatre feuilles : hyper cool !
En trouver un est déjà une chance. Il est rare dans la nature. On en trouve un sur 10 000 trèfles à trois feuilles. En plus, les druides le croyaient capable de rendre les démons inoffensifs. Cela peut parfois être utile !
 
 
 
 
Passer sous une échelle : hypra pas bonne idée !
La première raison est religieuse. Une échelle appuyée contre un mur forme un triangle et le triangle est pour les croyants un symbole divin (qui appartient à un Dieu). Si on traverse le triangle, ça peut énerver les Dieux !
La seconde est qu'au 17ème siècle on obligeait les condamnés à mort à passer sous l'échelle tandis que le bourreau passait devant.
 
 
Poser le pain à l'envers sur la table : méga erreur !
Encore une histoire de bourreau :
Le bourreau faisait peur, même au boulanger. Quand il lui faisait du pain, il le posait à part et à l'envers pour ne pas le mélanger avec celui des autres clients. Poser le pain à l'envers, c'est comme inviter le bourreau à sa table... gloups
 
 
 
Trouver un fer à cheval : ultra cool !
Il y a d'abord une légende :  Dunstan, un maréchal-ferrant, reçoit un jour la visite d'un homme qui veut se faire fixer des fers à cheval sous les pieds, qu'il a étrangement fourchus. Dunstan comprend immédiatement que son client n'est autre que Satan. Il lui explique que pour le ferrer, il est obligé de l'enchaîner au mur. Dunstan lui fait ensuite tellement mal que le diable, prisonnier, demande grâce.
Dunstan ne lui rend sa liberté qu'à condition qu'il n'entre jamais dans les maisons dont la porte d'entrée est ornée d'un fer à cheval.
 
Pour les Grecs, les pouvoirs magiques du fer à cheval sont tout à fait différents : d'une part, le fer à cheval est en fer, métal censé repousser le Mal, et d'autre part, il a la forme d'un croissant de lune, considéré comme un symbole de chance.
 
Enfin, le fer sera longtemps considéré comme un métal rare. Trouver un fer à cheval pouvait rapporter un peu d'argent à celui qui le vendait !
 
 
Briser un miroir : pas bon du tout ! Vous risquez 7 ans de malheur !
Cette superstition a deux explications.
D'abord, les voyants grecs lisaient l'avenir dans des miroirs de verre fin ou dans le reflet de l'eau d'une cruche. Si par malchance le miroir se cassait, le voyant pouvait prédire la mort ou de gros ennuis à la personne qui lui demandait conseil. Voilà pour l'explication du miroir cassé. 
Ensuite les Romains modifièrent cette superstition :
ils croyaient que leur image dans le miroir était le reflet de leur esprit et de leur bonne ou mauvaise santé. D'autre part, ils pensaient que leur vie changeait tous les 7 ans. Par conséquent, s'ils cassaient un miroir, ils brisaient leur vie pendant 7 ans ! 
 
 
Vendredi 13 : à vous de voir...
 
D'abord parlons du 13.
La malédiction commence souvent par un repas qui se termine mal avec la mort de l'un des convives (invités) :
- Chez les Vikings, Loki, Dieu de la guerre, s'invite à un banquet auquel il n'est pas convié et tue le dieu qui est le plus aimé (Balder). Vous l'aurez compris, ils étaient douze Dieux à table et Loki était le treizième.
- Chez les Chrétiens, Jésus est trahi par le treizième convive (Judas) qui le dénonce aux Romains.
 
Le vendredi, ça n'est pas terrible non plus. C'est le jour où Jésus fut crucifié. 
 
 
Ouvrir un parapluie dans une maison : c'est risqué !
Cette superstition est récente. Les premiers parapluies mécaniques, vendus au 18ème siècle s'ouvrent si rapidement qu'ils sont dangereux pour les personnes et les objets qui se trouvent autour. Les fabricants recommandent alors de les ouvrir à l'extérieur. Ce simple conseil deviendra une superstition !
 
 
 
Croiser les doigts : bonne idée !
Cette superstition est d'origine religieuse. Les premiers chrétiens pensaient chasser les démons en plaçant leurs doigts en forme de croix.
 
 
 
 
Alors, rassuré par ces explications? Toujours pas? Jetez une pincée de sel au-dessus de votre épaule gauche et tout devrait s'arranger :-)
Votre note

  • 5

Avis rédigé par clemsuperfille le mardi 07 avril 2015 à 16:00
je ne crois pasa ca mais un jour j'ai trouvé un trèfle a quatre feuille et ca ne m'a rien aporté du tout meme si je suis chanceuse

  • 5

Avis rédigé par uio4 le vendredi 18 janvier 2013 à 17:50
Bien !!

Newsletter Hugo (Voir un exemple)