Les Kakamon sixième partie

Édition n°64

   

 

Les Kakamon vous rendent visite une sixième et dernière fois !

 
Petit récapitulatif :
Dans les articles précédents, vous avez compris l'origine des mauvaises odeurs que produit notre corps avec Petiprout et Pudubek, découvert la digestion avec Kakapo et Pipimixfait la rencontre de Sir Doreil et Pustul qui vous ont tout expliqué sur le cérumen et le pus, compris l'utilité des crottes d'oeil et des crottes de nez avec Krasdeuil et Krotdepif et appris à quoi cela servait de vomir, de roter et d'éternuer avec Vomitotem, Hérototo et Éternuage. Vous êtes donc prêts à découvrir 3 étranges personnages qui vont vous expliquer à quoi peuvent bien servir les fines gouttelettes qui couvrent notre peau quand on a trop chaud, et pourquoi parfois elles ne sentent pas très bon !
 
Piedkochon

 
 
 
Autres noms
Transpiration, sueur, sudation

 

 
 
Tanière

Le pied est la partie de notre corps qui a le plus de glandes sécrétant de la sueur. Nous en possédons 250 000 qui produisent environ une demi-tasse de sueur par jour. 

 
 
 
Composition

Elle est composée à 99% d'eau et de sel. Normalement la sueur ne sent pas. 

 

 

Attaque/Défense

La transpiration évite surtout que le corps ne soit détérioré par une trop forte augmentation de sa température.

 

Amis

La chaleur, les chaussettes et les baskets. S'il fait chaud et que l'on porte des chaussettes, ou que l'on marche pieds-nus dans certaines chaussures comme les baskets, le pied transpire et la sueur ne s'évacue pas.

 

Les bactéries et champignons adorent ce climat chaud et humide. Ils se développent et s'installent de préférence entre les orteils où ils vont trouver de quoi se nourrir. Tous ces microbes, après avoir fait un festin de cellules mortes, produisent des gaz particulièrement odorants.

 

Et PIEDKOCHON dans tout ça ? 

Certaines bactéries qui ont du mal à survivre sur le reste du corps y arrivent sur les pieds. Ce sont elles qui leur donnent parfois cette «délicieuse» odeur de fromage.

En fait, ces bactéries sont très semblables à celles des fromages à pâte dure comme le gruyère. Elles se développent d'ailleurs dans des conditions presque identiques. Que ce soit sur la peau du pied ou sur le lait, elles se multiplient sur des tissus* gras, riches en protéines** et humides. 

 

Ennemis

L'air frais, le savon et l'absence d'humidité (surtout entre les orteils), les chaussettes en coton et les chaussures en cuir qui facilitent la circulation d'air et l'absorption de l'humidité.

 

* Un tissu est un ensemble de cellules semblables qui s'agglutinent pour construire quelque chose. La peau, le sang ou le squelette sont des tissus.

** Les protéines (protides) sont des nutriments, c'est-à-dire des éléments élémentaires contenus dans les aliments comme les sucres (glucides), les graisses (lipides), les vitamines, les minéraux et l'eau. 

Les nutriments fournissent l'énergie nécessaire à tout notre corps.
 
 
 
 
Malo et Déo
 
 
 
 
Autres noms
Transpiration, sueur, sudation

 
 
Tanière

Partout sur notre corps. 3 000 000 environ de glandes fabriquent la sueur. Elles sont enfouies dans les couches de la peau.

Les Déo sont les plus nombreux. Ils sont installés partout mais surtout présents sur le front, la paume des mains, la plante des pieds et les aisselles. Ils sortent de la peau par les pores*.

Les Malo sont surtout installés sous les bras (aisselles), autour de l'anus et des mamelons (partie colorée du sein de l'homme et de la femme), mais aussi autour du sexe, des paupières et du nombril. D'une manière générale ils sont là où il y a des plis et des poils. Ils sortent de la peau par le même canal (tube) que les poils. 

 

 
Composition

En réalité, nous fabriquons deux sortes de sueur. 

La première (les Déo) est composée à 99% d'eau et de sel. 

La seconde (les Malo) est plus épaisse et visqueuse. Elle contient de l'eau mais aussi des substances graisseuses.  

 
Attaque/Défense
Les Frigo évitent que le corps ne soit détérioré par une trop forte augmentation de sa température. Pour éviter une surchauffe du corps, tous les petits vaisseaux sanguins acheminent, vers ces glandes, le sang dont les Frigo vont extraire la chaleur. La sueur contenant la chaleur est ensuite évacuée à la surface de la peau par de petits canaux. En s'évaporant, l'excès de chaleur est éliminé, la température du corps se stabilise et en condition normale, aucune odeur n'apparait. Mais dans certains cas cette sueur peut sentir (voir Piedkochon).
 
La fonction des Malo n'est pas encore bien connue. Chez l'animal, ils ont un rôle sexuel et de reconnaissance sociale car les Malo ont une odeur plus forte que les Frigo. Par exemple, le hamster analyse cette odeur pour ne pas s'accoupler avec un proche parent.
Chez l'humain on ne sait pas encore très bien à quoi ils servent. Une chose est sûre, on en produit davantage en cas d'émotion forte (peur, stress) et ils sentent aussi plus fort que les Frigo.   

Cette sueur grasse à l'odeur particulière fait le régal de nombreuses bactéries vivant sur la peau. La digestion de la sueur par ces bactéries produit des mauvaises odeurs.

 
 
Amis

Tout ce qui provoque la hausse de la température du corps : une journée très chaude, l'exercice physique, la fièvre causée par une maladie.

 
 
Ennemis
L'hygiène, le rasage des poils (terrain de jeu favori des bactéries).
 
*Les pores sont ces petits trous que l'on voit à la surface de la peau. Ils laissent passer l'eau et les éléments liquides de l'intérieur vers l'extérieur du corps.
 

 

Votre note

Newsletter Hugo (Voir un exemple)