Le post-it

Édition n°17

   

La petite histoire d'une invention qui colle.

 
Je suis petit, généralement carré ou rectangulaire. Je suis souvent de couleur vive. On m'écrit dessus et on me colle partout. Je suis l'ami des étourdis. Alors ? Je suis, je suis... Le post-it, bien sûr !
 
Nous allons maintenant vous raconter comment ce petit pense-bête de couleur vive est devenu célèbre.
En 1968, Spencer Silver fait des recherches sur des adhésifs (c'est une matière qui fixe deux choses ensemble). Par hasard, il invente une colle étonnante. Elle peut être collée, décollée, recollée sans laisser de trace. À ce moment-là, il trouve cette invention inutile et en parle comme d'une expérience ratée.
En 1974, un collègue de Spencer Silver, Arthur Fry, fait partie d'une chorale. Il a l'idée d'utiliser cette colle sur de petits morceaux de papier pour fabriquer les marque-pages (qui ne glissent pas par terre quand il se lève) de son livre de chant.
Le post-it est né ! Enfin pas tout à fait, car il faudra encore cinq ans de travail avant de pouvoir le fabriquer en grande quantité. 
  
En 1980, après de nombreux essais, le post-it est enfin en vente sous forme de petits blocs... Mais personne n'en veut ! 
L'entreprise qui le fabrique (3M) décide alors de l'offrir aux employés de grandes entreprises américaines. Ils l'adorent tout de suite et cette fois-ci le succès est total !
 
Depuis, rien n'a remplacé ce petit pense-bête sur nos ordinateurs et nos frigos !
Au fait, son nom vient du verbe anglais «to post» qui veut dire afficher.
 
 
 
 
 
Pour en savoir plus :
 
D'abord une vidéo réalisée avec des post-it : http://www.youtube.com/watch?v=BpWM0FNPZSs
 
Ensuite, une autre vidéo encore plus folle réalisée avec 350 000 de ces petits rectangles colorés pour une grande  marque de chaussures.
 
Enfin, si vous voulez savoir à quoi ressemble la «post-it war» ou »guerre des post-it», c'est par là :  http://www.postitwar.com/

 

Votre note

Newsletter Hugo (Voir un exemple)