La petite histoire de la patate

Édition n°26

Note moyenne :
  • 5
(sur 4 avis donnés)

   

 

 
 
 
 
Nous allons vous raconter l'histoire de la pomme de terre que nous appellerons Patate (son nom familier) parce que c'est plus rigolo !
 
 
 
 
 
 
 
 
Patate vit sous terre. C'est un tubercule comme les radis ou les carottes. Elle nourrit la plante qui est à l'extérieur du sol. Elle est vraiment sympa cette patate.
 
Elle a beau se cacher, c'est elle que l'on mange et pas ses feuilles qui sont toxiques. Il faut dire que Patate a beaucoup de qualités. Elle est nourrissante et nous donne la frite, car elle contient de la vitamine C comme les oranges. Patate est tellement facile à cultiver et bonne pour la santé qu'elle est devenue l'un des aliments de base de l'humanité. En plus ça rime.
 
Les débuts de Patate
 
 
Patate est apparue dans la Cordillère des Andes, au sud-ouest de l'Amérique du Sud (Pérou, Bolivie, Chili). Là-bas, elle s'appelait et s'appelle encore aujourd'hui «Papa». La doyenne des patates cultivées par l'homme a 8 000 ans. On en a retrouvé de petits morceaux lors de fouilles archéologiques. Purée, la pauvre ! Mais nous maîtrisons vraiment l'art de la cultiver depuis seulement 2 000 ans. C'était au moment où les sud-américains domestiquaient le lama... il fallait bien quelqu'un pour les porter les patates. Après on s'étonne qu'ils nous crachent dessus dès qu'ils en ont l'occasion.
 
 
On aurait pu en rester là. Mais au XVIe siècle, Patate, qui a plus d'un tour dans son sac, réussit à embarquer sur un bateau espagnol et part en direction de l'Europe.
 
 
On l'accueille à marmite ouverte. Elle devient «patata» en Espagne, «batata» au Portugal, «potatis» en Suède, «potato» en Angleterre et «Kartoffel» en Allemagne.
Et en France... on la donne aux cochons. Les plus riches trouvent ce drôle d'aliment grossier et les plus pauvres ne savent pas le cuisiner.
 
 
 
 
Le sauveur de Patate
Heureusement, deux siècles plus tard, Antoine Parmentier sortit Patate des auges du royaume et l'invita à la table du Roi Louis XVI. Pourquoi ? Le peuple meurt de faim en France et Parmentier veut faire de Patate la star de nos assiettes, car c'est, rappelons le, un aliment facile à cultiver et nourrissant. Si le roi en mange, le peuple en mangera aussi. 
 
 
 
 
Mais Parmentier usa d'un autre stratagème redoutable pour décider le peuple à boulotter Patate. Il la fit planter avec plusieurs de ses copines dans un champ qu'il fit surveiller par des soldats. «La patate serait-elle donc un aliment rare et cher ?» se demandèrent les habitants des villages voisins.
 
Ni une, ni deux, les plus courageux volèrent Patate et ses amies, les cuisinèrent et les apprécièrent enfin.
 
Ce qui fit dire au Roi : «Deux siècles d'attente avant que Patate ne trône dans nos assiettes. Quel gâchis Parmentier !» ...
hummm, non ça n'est pas vrai, mais c'est bien Parmentier qui inventa le «hachis» du même nom pour montrer au peuple comment cuisiner Patate. C'était encore une idée ingénieuse. Il donna des recettes pour la préparer afin de décider le peuple à la manger.
 
 
 
 
 
 
 
Depuis, Patate est invitée partout. Un jour bouillie, en purée, en chips, le lendemain en robe des champs, rissolée, sautée, au four, à la vapeur ou en potage avec des poireaux. Et en frite bien sûr, j'allais oublier les frites !
 
 
Mais Patate est aussi là où on ne l'attend pas. On la trouve sous forme de fécule (amidon) dans les biscottes, dans certains médicaments, dans le rouge à lèvres et les couches pour bébé, dans le papier ou le caoutchouc. On fabrique même des sacs plastiques biodégradables avec elle.
Elle aurait aussi des vertus médicinales pour soigner les brûlures, les engelures, les gerçures et les panarures panaris.
 
 
 
 
 
 
Super Patate
Le succès de Patate est aujourd'hui total.
Elle est cultivée dans 150 pays (surtout en Europe et en Asie) et on en mange des tonnes.
Chaque Français en consomme 64 kg par an. Le record est détenu par les Ukrainiens qui en engloutissent 140 kg par an !
 
Voilà, vous savez maintenant l'essentiel sur Patate. Il est donc l'heure de nous quitter avec une citation d'Alphonse Allais pleine de bon sens : «Les patates cuites sont plus faciles à digérer que les patates en terre cuite.»
 
 
 
 
 
Pour ceux que Patate intrigue voici des liens pour en savoir plus :
 
 
Tout d'abord, notre coup de coeur de patate. Un dessin animé d'animation réalisé par les studios folimage. 26 minutes de bonheur pour les plus petits et les grands enfants.
Le coffret DVD contient également "l'enfant au grelot", un sublimissime conte de Noël à ne pas rater !
 
Si vous voulez absolument tout connaître sur la pomme de terre, cliquez sans tarder sur ce lien.
 
Les bons contes font les bonnes patates avec cette fable de Monsieur Mouch.
 
Si vous aimez chanter, si vous aimez l'anglais et si en plus vous aimez les patates, ce lien est pour vous.
 
Vous êtes de corvée d'épluchage ? Cette chansonnette devrait vous aidez à trouver le temps moins long.
 
Il existe des charmeurs de pomme de terre comme il existe des charmeurs de serpent. Pour en voir un en action, suivez le lien.
 
Vous connaissez sans doute Monsieur Patate alors suivez ce lien pour découvrir de qui «Papa» est le père.
 
 
Votre note

  • 5

Avis rédigé par lucie le mercredi 09 janvier 2013 à 13:18
trop drôle le truc!!:) s'est trop bien!surtout ou il y a la patate qui dit:Quel dégonflé au balon crever!!!!!!!!haha,sa mérite bien 5étoils!!

  • 5

Avis rédigé par coline le mardi 04 décembre 2012 à 20:04
je trouve sa hilarant et très bien fait!!!!!

  • 5

Avis rédigé par caro le samedi 01 décembre 2012 à 11:58
super cet petite histoire elle fais en meme temps un petit documentaire rigolo pour les enfants ihihiih c'est tres interessant moi j'adore lespetit dialogue que la patate dit d'ailleurs le ballon quel degonflé

  • 5

Avis rédigé par tom le vendredi 23 novembre 2012 à 20:20
trop coooooooooooooooooooooooooool

Newsletter Hugo (Voir un exemple)