Le toucher, sur le bout des doigts

Édition n°88

Note moyenne :
  • 5
(sur 1 avis donné)

   

Pour voir, entendre, sentir, goûter et toucher nous utilisons nos sens. Après la vue, le goût et l'ouïe, nous vous proposons de découvrir le toucher.

 

 

Quel est l'organe du toucher ?

C'est le plus étendu de nos sens !

L'organe du toucher, c'est la peau, et de la peau nous en avons presque partout !

 

Comment ça marche le toucher ?

Dès que quelque chose déforme même très légèrement notre peau, des capteurs de sensations enregistrent ces changements. 

 

Parmi les principaux capteurs, trois sortes sont sensibles à la pression sur la peau :

- La première réagit à une pression forte (si on porte un carton de livres, si on sert le poing) et nous renseigne aussi sur la forme et la texture des objets touchés (dur ou mou, doux ou rugueux, etc.).

- La seconde réagit à un contact léger (quand on enfile un vêtement, quand une plume nous effleure, quand une goutte d'eau roule sur la peau).

- La dernière réagit aux vibrations car elle détecte très bien le début et la fin d'une pression (quand votre ventre «vibre» sous l'effet de la musique forte lors d'un concert par exemple).

 

Ensuite, il y a des capteurs sensibles à la température. Ils sont capables de distinguer le chaud du froid.

Enfin, il y a des capteurs sensibles à la douleur (piqûre, pincement, brûlure…).

 

Quand ces capteurs détectent quelque chose, ils envoient un message au cerveau par l'intermédiaire des nerfs. Ce message met moins d'une seconde à parvenir au cerveau, ainsi il peut réagir rapidement.

 

 

Expérience : On va faire travailler certains de nos capteurs. 

Fermez les yeux. Si vous serrez fortement le poing, les capteurs de pression forte agissent tant que dure la pression. Vous sentez votre poing du début à la fin de l'expérience.

Par contre si vous posez un petit morceau de papier sur votre main (en gardant toujours les yeux fermés) ce sont les capteurs de pression légère qui fonctionnent. Ils réagissent au moment où vous posez le morceau de papier et au moment où vous le retirez. Le reste du temps vous ne ressentez plus le morceau de papier car les capteurs de pression légère sont sensibles à l'effleurement et au mouvement. 

 

Le toucher nous sert-il à autre chose ?

Le toucher nous aide à tenir debout. En effet, le sens de l'équilibre est relié aux détecteurs de pression qui indiquent quelle partie de notre corps touche le sol.

Le toucher nous aide à éviter de nombreux dangers puisqu'il ressent plusieurs types de douleur comme les brûlures, les gelures, les piqûres, les démangeaisons, etc.

Le toucher est important pour le bon développement des enfants. Privés du contact de leurs parents, les enfants peuvent devenir très tristes (c'est ce que l'on appelle une dépression).

Le toucher nous aide aussi à savoir où se trouvent les parties de notre corps les unes par rapport aux autres.

 

 

Expérience : Fermez les yeux. Quand vous déplacez votre main devant votre visage vous arrivez à imaginer où elle se trouve par rapport à votre corps. Vous arrivez aussi à imaginer la vitesse et la direction de son mouvement, pourtant vous ne la voyez pas. Pourquoi ?

Nous possédons la faculté de savoir où et dans quelle position se trouve notre corps dans l'espace (on appelle ça la proprioception) grâce notamment au sens du toucher. Le contact des vêtements, l'étirement de la peau, le contact de l'air sur la main sont des indices utiles au cerveau pour savoir où est le corps qu'il «pilote».  

 

 

 

 

Tout notre corps est-il aussi sensible ?

Non, certaines parties de notre corps sont plus sensibles comme les mains, les pieds, la bouche et le visage, tandis que les coudes ou les fesses le sont moins.

Pourquoi ?

Le nombre de capteurs varie selon les endroits du corps. Certaines zones sont donc plus sensibles que d'autres.

D'ailleurs les scientifiques se sont rendu compte que dans la zone du toucher de notre cerveau, la représentation de la bouche et des mains est très importante.

Chez le rat, ce sont les moustaches (appelées vibrisses) qui occupent le plus de place tandis que ce sont les pattes chez le raton-laveur.

 

 

Expérience : Pincez-vous la peau du coude et celle de la main et vous verrez que la première est beaucoup moins sensible. 

   

Et chez les animaux à quoi le sens du toucher sert-il ?

Certains animaux utilisent le sens du toucher pour se diriger :

- Les chats et les rats utilisent leurs moustaches pour mesurer et toucher les obstacles.

- Les escargots utilisent leurs antennes en guise de mains pour se guider et détecter les obstacles.

- Les poissons s'orientent grâce à une zone du toucher très sensible allant de la tête à la queue appelée «ligne latérale». Elle leur permet de ressentir la vitesse et la direction des courants.

 

Certains animaux utilisent le sens du toucher pour chasser :

Les araignées ont des poils sur les pattes, sensibles aux mouvements des proies piégées dans leurs toiles.

Les scorpions et les serpents localisent leurs proies grâce aux vibrations qu'elles produisent en se déplaçant.

 

Certains animaux utilisent le sens du toucher pour se protéger :

Les huîtres ou les coquilles Saint-Jacques se referment quand on touche leur coquille.

Votre note

  • 5

Avis rédigé par kassiruby le mercredi 16 avril 2014 à 02:02
je trouve que sa marche super bien

Newsletter Hugo (Voir un exemple)