Attirer des animaux dans son jardin !

Édition n°53

   

Pour attirer les animaux sauvages dans votre jardin ou sur votre balcon, il vous faudra réaliser quelques aménagements simples.

Même si vous ne disposez que d'un balcon ou d'un rebord de fenêtre, vous pouvez tout de même y accueillir différents animaux que vous aurez ensuite le plaisir d'observer.

Commencez par aménager un espace naturel miniature. Pour ce faire, remplissez une jardinière de terre puis semez des graines de fleurs sauvages. Quand les plantes auront poussé, installez à proximité de ce décor champêtre, un fagot de tiges de végétaux creux ou «à moelle» (paille, tiges de sureau, tiges de bambou…). Ce fagot séduira des syrphes (cet insecte ressemble à une abeille ou à une guêpe mais est en réalité de la famille des mouches) et des abeilles solitaires qui y feront leur nid. Pas de panique, ces abeilles ne sont pas agressives et elles ne vivent pas en colonies à l'inverse de leurs parentes.
Une fiche bonus en bas de page, conçue par l'Office Pour les Insectes et leur Environnement, vous apprendra comment aménager un petit coin de nature même sur un balcon.
 
Pour attirer les papillons, vous pouvez reproduire le nectar des fleurs. Le nectar est ce liquide sucré, sécrété par les fleurs, et absorbé par les insectes. Versez dans un petit biberon 10 cuillerées à soupe d'eau, 3 cuillères à soupe de sucre, 3 de miel et 1/2 de sel. Refermez ensuite le biberon puis agitez le vigoureusement afin d'obtenir un liquide bien fluide. 
Enfin, accrochez le biberon la tétine vers le bas, sur votre balcon ou votre terrasse. Vous verrez bientôt des papillons se poser sur la tétine du biberon pour y boire ce délicieux breuvage ! 
L'inconvénient est que ce nectar peut aussi plaire aux mouches et aux guêpes. Le mieux est d'allécher les papillons en mettant à leur disposition des plantes aromatiques riches en VRAI nectar comme par exemple les fleurs d'aneth, de coriandre, de sauge, de thym, de verveine, de basilic, de ciboulette, de sarriette et de lavande.
Sur le site «Jardins de Noé» vous en saurez plus sur la manière d'attirer les papillons dans votre jardin
 

Pour attirer les oiseaux, il faut aussi leur proposer à boire et à manger. Laissez toute l'année de l'eau à disposition et l'hiver confectionnez leur des «gâteaux» riches en graisse.

Comment procéder ? Rien de plus simple !
Faites fondre de la matière grasse (beurre, margarine, saindoux) et ajoutez-y des graines de tournesol pour oiseaux. Versez la pâte obtenue dans des pots de yaourt préalablement tapissés de filet à pommes de terre ou à oignons. Laissez refroidir.
Une fois qu'ils ont durci, démoulez les gâteaux. Fixez vos filets en hauteur (entre un et deux mètres du sol), soit à votre fenêtre,  soit à un piquet ou à une branche d'arbre. Suspendre la nourriture vous évitera d'attirer de gros oiseaux comme les pigeons, incapables de se poser sur ces petits filets.
 
Vous aimez les insectes ? Pour les faire venir, il existe ce que l'on appelle des «hôtels à insectes». On en trouve à fabriquer ou tout-faits, et prêts à installer. Ils contiennent généralement différents abris destinés à diverses petites bébêtes. Ils attireront notamment des coccinelles, des perce-oreilles et des bourdons.
Sur le site de «Terre Vivante» on vous explique comment fabriquer un hôtel à insectes et on vous décrit même quels seront ses petits locataires ! 
 
Si vous possédez un jardin, vous pouvez espérer attirer des animaux de plus grande taille comme les hérissons, les musaraignes ou les crapauds.
Pour les pousser à rester chez vous, il faudra qu'ils y trouvent de quoi manger ainsi que des endroits où dormir, se cacher et se reproduire.
 
La musaraigne :
Pour attirer une musaraigne, prévoyez un tas de bois ou de pierres où elle se reproduira, des haies et arbustes où elle se cachera, des murets et herbes hautes pour se déplacer sans être vue… et des insectes, araignées, gastéropodes (limaces, escargots), vers et quelques fruits dont elle se nourrira. L'Été, la musaraigne mange l'équivalent de son poids, soit de 6 à 14g par jour, et deux à trois fois plus l'Hiver.
 
Le crapaud commun :
Si votre jardin lui plaît, il y reviendra année après année durant 10 à 40 ans ! Pour l'inciter à rester, il faut qu'il y trouve de préférence une mare naturelle ou artificielle où il vivra et se reproduira, et une nourriture succulente composée d'insectes et de petits animaux (limaces, vers de terre, chenilles, cloportes, mille-pattes, mouches…) qu'il attrape avec sa langue collante. Slurp !
Il peut même hiverner dans votre cave, votre tas de bois ou dans un trou creusé dans le sol.
 
L'orvet :
Il ressemble à un serpent, mais en réalité c'est un lézard dont il partage certaines caractéristiques. Il cligne des yeux contrairement au serpent qui a une «paupière» transparente fixe, et comme le lézard il peut perdre un morceau de sa queue pour fuir un prédateur.
Il s'installera peut-être dans votre jardin s'il y trouve de quoi s'abriter (tuiles, tôle, haies et arbustes) et de quoi manger comme des insectes et des vers de terre. Mais son casse-croûte préféré est composé de limaces : il peut en manger jusqu'à 15 par jour. Miam miam !
Et si votre jardin est vraiment à son goût, il hibernera peut-être dans votre tas de pierres.
 
 
Les oiseaux :
Vous pouvez disposer dans votre jardin des mangeoires et des nichoirs conçus pour les petits oiseaux comme la mésange, le rouge-queue, le rouge-gorge, le verdier ou le chardonneret.
Cette fiche pratique vous sera très utile pour fabriquer une mangeoire à oiseaux avec des briques de jus de fruits vides.
 
 
 
Le hérisson :
Pour finir, voici la star des jardins ! 
Tout le monde adore la frimousse de ce petit mammifère. Pour qu'il choisisse votre jardin, il faudra qu'il y trouve un logis protégé du vent et de la pluie (tas de bois, de feuilles ou de tuiles) pour dormir et se reproduire. Il faudra aussi qu'il puisse manger 70g par jour de délicieux invertébrés terrestres (insectes, vers, escargots, limaces). Il peut aussi manger des oeufs, des jeunes oisillons, des crapauds, des grenouilles, des souris, des lézards, des serpents et terminer son repas avec des fruits. Quel appétit !
 
Vous l'aurez compris, que vous ayez un balcon, une terrasse ou un jardin, vous pouvez attirer des animaux petits ou grands, à condition bien-sûr de leur fournir un hôtel et un restaurant accueillant ! Alors à vous de jouer et bonne observation !
 
Votre note

Newsletter Hugo (Voir un exemple)