Fabrique tes Maracas

Comme ça sera rapide et simple à faire, vous pouvez tout de suite de prévoir de faire ces magnifiques Maracas dès la prochaine journée de pluie en famille : ça occupe bien, on peut en faire des très jolis, et après on peut s'en servir pour faire de la musique !

Fabrique tes Maracas
© Hugo l'escargot

Étape 1

En premier, il s'agit de préparer les décorations des maracas. Le mieux est de tracer un grand rectangle, pour délimiter ce qui sera découpé et collé sur les rouleaux de papier-toilette. Pour ça, le mieux c'est de poser le rouleau sur une feuille, de faire un trait de chaque coté, et de mesurer la longueur que ça fait quand on fait rouler le rouleau une fois sur lui-même. Si c'est pas clair, faîtes au pif ! Quand le rectangle est tracé, c'est aux artistes de s'exprimer, lignes, courbes, dessins d'animaux, de fleurs, etc. Vous pouvez aussi directement dessiner au feutre sur les rouleaux, c'est à vous de voir. Bon, nous sur les photos, on s'est pas trop appliquées, on voulait faire vite pour faire la fiche, mais prenez votre temps !

Étape 2

Découpez un petit rond dans une feuille ou du carton, et scotchez-le à une extrémité des rouleaux. N'hésitez-pas à mettre du scotch, car si les cotés sont troués alors ce sera une pluie de riz (ou café, lentilles, etc en fonction de ce que vous aurez mis dans les maracas) chez vous ! Petit truc : vous pouvez scotchez un rond de feuille de papier d'un coté, et un rond de carton de l'autre, comme ça, ça fera des bruits différents à chaque extrémité des maracas.

Étape 3

La photo est parlante : remplissez les maracas ! Grosso modo, on peut dire que le bon remplissage, c'est environ un tiers de la hauteur du rouleau, pas plus. Et si c'est moins ça marchera aussi très bien. Mais surtout pas plus, car après le maracas est lourd, et le son est moins bon, ça bouge moins à l'intérieur. Quand c'est rempli : on ferme, comme vu à l'étape 2.

Étape 4

Il n'y a plus qu'à passer à l'étape décoration : appliquez de la colle en tube sur le rouleau, puis collez bien votre rectangle colorié dessus. Après c'est bien de recouvrir dans le sens de la longueur avec du scotch, car comme le maracas se tient dans les mains, les couleurs des dessins peuvent s'abîmer rapidement. A vous de voir. Et à vous de découvrir les joies de ces percussions créés par les indiens d'Amérique Centrale !

Thèmes associés