Bracelet Brésilien Dogon

Le peuple Dogon est une ethnie du Mali. Le motif dessiné sur ce bracelet représente un " Nommo " ; un Esprit de l'eau Gardien des sources et des puits cher aux Dogons. En jaillissant d'un point d'eau à un autre, le Nommo trace des arcs-en-ciel au-dessus du paysage, emportant l'eau dans son sillage...

Bracelet Brésilien Dogon
© Hugo l'escargot

Étape 1

Voilà à quoi ressemble le modèle tissé devant/derrière.

Étape 2

Télécharger et imprimer les 2 pages de diagramme de tissage : diagramme 1 , diagramme 2

Étape 3

2 échevettes de fils bruns sont nécessaires pour le tissage de ce bracelet ; cette technique plus récente est très gourmande en fil ! Enrouler les échevettes de fil brun en bobine pour faciliter le tissage.

Étape 4

Couper les fils nécessaires selon les longueurs indiquées sur le diagramme, puis les nouer, sans serrer (pour pouvoir défaire le nœud à la fin de l'ouvrage), en laissant environ 10 cm de longueur pour tresser une attache.

Étape 5

Disposer les fils selon l'ordre indiqué sur le diagramme, puis maintenir les fils en place en les glissant entre le corps de la boîte et son couvercle. Deux possibilités pour tisser : s'asseoir par terre sur un coussin, dos contre un canapé et boîte maintenue entre ses genoux, ou remplir la boîte de galets pour la lester et la tenir devant soi assis à une table. Référez-vous aux indications du diagramme pour tisser votre ouvrage.

Étape 6

Cette technique de tissage, proche du véritable tissage d'étoffe, consiste à tisser le bracelet à l'horizontale, de gauche à droite puis de droite à gauche, ligne par ligne. Le fil brun de l'échevette vient se nouer sur les fils de trame colorés, et les fils colorés se nouent à leur tour en inversé sur le fil brun de l'échevette, pour laisser apparaître un motif. Se référer au diagramme de tissage pour la marche à suivre.

Étape 7

Une fois la première échevette de fil brun épuisée, on doit effectuer un raccord entre les fils avec une nouvelle échevette. Maintenez les extrémités des 2 échevettes (celle épuisée et la nouvelle) à l'ouvrage à l'aide d'une petite pince. Continuer le tissage avec la nouvelle échevette. On rentrera les fils une fois l'ouvrage terminé.

Étape 8

Une fois le tissage terminé, faire un double nœud bien propre avec les 2 longueurs de fil brun du raccord.

Étape 9

À l'aide de l'aiguille à couture, rentrer chaque longueur de fil au cœur d'une ligne de points.

Étape 10

Couper proprement le fil qui dépasse du bord de l'ouvrage.

Étape 11

Le raccord est quasi invisible !

Étape 12

Couper le fil brun en gardant suffisamment de longueurs pour tresser une attache.

Étape 13

Tresser une attache que l'on terminera par un nœud bien serré.

Étape 14

Défaire le nœud réalisé en amont du tissage pour tresser une seconde attache que l'on terminera par un nœud bien serré.

Étape 15

Égaliser les longueurs de fils des attaches du bracelet.

Étape 16

Votre bracelet " Dogon " est maintenant terminé : nouez-le autour de votre poignet, en faisant un vœu si le cœur vous en dit !

Étape 17

Suggestion : portez votre bracelet " Dogon " avec le bracelet " Masai " pour une humeur aux couleurs de l'Afrique !

Étape 18

Découvrez 8 autres modèles de bracelets à tisser : Dogon, Massaï, Lakshmi, Ganesha, Lhassa, Dzogchen, Maya et Navajo !

Thèmes associés